Ethernet 40 et 100 GbE



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Selon un article publié cette semaine sur internetnews.com, le HSSG (Higher Speed ​​Study Group) de l'IEEE 802.3 a décidé que la prochaine vitesse pour Ethernet est 40GbE et 100GbE.

Au départ, HHSG avait prévu de ne choisir que le 100 GbE, mais les opinions de l'industrie ont quelque peu changé ses plans.

«La raison du choix des deux vitesses est que les deux domaines d'application ont des taux de croissance différents», explique John D'Ambrosia, président de HHSG, dans l'article. "En début d'année, suite à la décision de choisir la vitesse 100GbE, certains acteurs de l'industrie des serveurs ont déclaré que cette vitesse ne répondait pas aux besoins de leurs marchés."

D’Ambrosia explique que les serveurs doublent leurs besoins en bande passante tous les 24 mois, tandis que les besoins en bande passante du réseau central doublent tous les 18 mois.

La vitesse 40 GbE sera réservée aux applications informatiques et serveur et la vitesse 100 GbE sera utilisée pour les applications de réseautage et d'agrégation de base.
Pour le 40GbE, il y aura des spécifications pour au moins trois couches physiques, afin qu'elles soient compatibles avec les opérations 40GbE, dont au moins: 100 mètres en fibre multimode OM3, 10 mètres en câble cuivre et 1 mètre en bus de communication (fond de panier). Pour les opérations 100GbE, les spécifications de la couche physique comprendront 40 km de fibre monomode et au moins 10 mètres de câble en cuivre.

Cependant, alors qu'Ethernet traite les deux vitesses, 40 GbE et 100 GbE, il ne le fera pas avec deux normes différentes.

«Nous allons développer un amendement qui couvre les deux vitesses», déclare D'Ambrosia.
Parmi les difficultés susceptibles de survenir au fur et à mesure de l’élaboration de la nouvelle norme, il y a les problèmes liés à l’électricité et à la chaleur, même si D’Ambrosia est convaincu qu’ils peuvent être résolus.

La nouvelle spécification IEEE doit également trouver un moyen de travailler avec l'OTM (Optical Transport Networking) existant, en particulier à 40 Gbps (OC-768).
Selon D’Ambrosia: «Il pourrait y avoir un projet prêt pour l’année prochaine, puis nous essaierons de faire approuver la norme en 2010».

Source: Actualités Internet



Vidéo: AFFORDABLE In-Home 10GbE Networking!


Article Précédent

Offre spéciale Air Europa

Article Suivant

Phrases sur la beauté